FLORAKIDS

florakids de LAUFEN est ludique et marie fantaisie et couleurs – une ligne de bain où les enfants se sentent bien. Le concept de florakids repose sur un lavabo avec un bac blanc, rouge ou vert en forme de fleur. Pour une utilisation en maternelle, il est possible de mettre plusieurs lavabos les uns à la suite des autres pour obtenir une surface de pose plus importante. Le lavabo s’accompagne de tablettes en céramique assorties en forme de petits nuages dans les mêmes teintes. Les miroirs sont disponibles au choix en forme de fleur rouge ou de chenille verte. Ils sont composés d’éléments miroirs séparés mis les uns à la suite des autres.

Spécialement conçus pour les enfants, les WC de florakids n’ont ni coins ni bords. Ils s’accompagnent de sièges WC blancs, rouges ou verts adaptés aux enfants. Tous les sièges sont équipés d’un petit dossier et d’un petit diamètre intérieur pour que l’enfant n’ait pas peur de tomber dans les toilettes. L’enfant qui découvre l’utilisation des toilettes peut se tenir aux «oreilles» situées à gauche et à droite du siège ergonomique. Avec sa cartouche Ecototal novatrice, le mitigeur assorti au lavabo est synonyme de simplicité d’utilisation, d’hygiène, d'économies d'eau et de réduction du danger de brûlures. Déclinée en rouge ou vert, la poignée laquée par poudrage est adaptée à la main des enfants, qui peuvent s'en servir facilement.


Afficher les produits

ANDREAS DIMITRIADIS À PROPOS DE FLORAKIDS

«En concevant florakids, Laufen a réussi à créer un environnement positif, vivant et adapté aux enfants afin de favoriser l’hygiène dès le tout premier âge. Avec ses agréables formes rondes, ses couleurs vives et ses références au monde animal et végétal, cette ligne de bain ludique incarne la fantaisie typique à la phase de développement des enfants en âge d'aller à la maternelle. Tout en jouant la carte de l’émotion, cette famille de produits est fonctionnelle avec des dimensions adaptées aux besoins des tout-petits. Cette ligne de bain a été spécialement conçue pour les enfants et rien que pour eux!»